Nous avons la joie de vous annoncer officiellement la projection du film en partenariat avec la Cinémathèque de Tours

LES SOVIETS PLUS L’ÉLECTRICITÉ

de Nicolas Rey, en 16mm

le lundi 25 mars aux cinémas « Studio » de Tours

18h00 Table ronde autour du cinéma artisanal en France

En présence de Nicolas Rey (l’Abominable), de Stéphane Racine (MIRE) et d’adhérents de l’Atelier Super 8 de Tours

19h30 Projection en 16 mm du film Les Soviets plus l’électricité de Nicolas Rey, suivie d’un échange avec le public.

2001 / Super 8mm / couleur / 175′ 00

Un cinévoyage au pays qui n’existe plus. Super-autoproduction en Sviemacolor.
Trois heures de transports en commun. Parcourir la Russie comme on fait le tour d’une maison qui n’est pas la sienne. 
«C’est le deuxième jour qui est pénible. Dans le train, c’était pareil, le deuxième jour je trépignais d’impatience. Ensuite, à partir du troisième, ça va mieux. On s’habitue à la lenteur, à la monotonie du paysage, à la vie faite de courts cycles sommeil-nourriture-distraction totalement sans rapport avec les horaires habituels d’une journée. »
Des publicités pour le linoleum, comme s’il s’agissait d’une pierre précieuse, et des villes entières – construites sur des mines d’or – finalement abandonnées.
Il n’y a pas de chaos russe. Simplement l’«Europe» qui s’étend désormais jusqu’au Pacifique, et non plus jusqu’aux fantomatiques Monts Oural.